En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites et de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. Ok En savoir plus

Home > Pourquoi l'assainissement durable >
Gestion patrimoniales des systèmes d’assainissement

Gestion patrimoniale des systèmes d’assainissement

La gestion patrimoniale des réseaux se base sur une prise en compte plus ou moins complète des facteurs d’impact, de dysfonctionnement, des constats de diagnostics structurels et des observations faites sur le réseau suite à des campagnes d’inspection.
Des modèles de gestion très complets ont été initiés et continuent d’être développés.
La méthode d’inspection la plus couramment employée est l’inspection visuelle et télévisuelle sur laquelle se basent la plupart des méthodes d’évaluation des réseaux. Elle présente l’avantage de la simplicité de la mise en œuvre et permet d’établir un premier état de la conduite dans des conditions économiques.

La gestion patrimoniale

La gestion patrimoniale des réseaux consiste à réévaluer régulièrement les durées de vie utile (période au cours de laquelle la canalisation rend la totalité du service qu’on attend d’elle) et résiduelle (durée de vie utile restant à partir d’une date ultérieure à la date de mise en service), projetées sur la base des durées de vie structurelle (basée sur une évaluation mécanique de la structure des canalisations) et en fonctionnement (durée pendant laquelle la canalisation ne rempli plus sa plus sa fonction alors qu’elle n’est pas totalement dégradée structurellement) à évaluer à partir des constats sur ouvrages.

Le management intégré

Le management intégré des réseaux est le processus permettant de parvenir à un accord total concernant les réseaux d’évacuation et d’assainissement existant et en projet et d’utiliser ces informations pour développer des stratégies visant à ce que les performances hydrauliques, environnementales, structurelles et fonctionnelles répondent aux prescriptions de performance spécifiées en tenant compte des conditions futures et de l’efficacité économique.

L’état du patrimoine

La connaissance des réseaux d’assainissement se base sur des estimations et non sur une connaissance exhaustive des réseaux. En France, en 2001, le réseau collectif d’eaux usées domestiques et pluviales comprenait environ 329 000 km de canalisations : 250 000 km destinées au transport des eaux usées, en systèmes unitaires ou séparatifs et 79 000 km pour l’évacuation des eaux pluviales. Estimé en valeur de remplacement, ceci représente un capital de l’ordre de 76 milliards d’euros. L’âge de la majeure partie des réseaux d’eaux usées, zones rurales et urbaines confondues, est évalué à moins de 55 ans.

Ancienneté des ouvrages Réseaux et ouvrages associés
25 ans et moins 11 %
25-25 ans 32 %
35-45 ans 28 %
45-75 ans 19 %
Plus de 75 ans 10 %
Total 100 %

La durée de vie des réseaux d’assainissement

La réglementation française impose l’amortissement des réseaux d’assainissement et propose des cadences réglementaires d’amortissement de 50 à 60 ans pour les réseaux d’assainissement. Toutefois, le taux de renouvellement des canalisations actuel conduirait à des durées d’exploitation plus longues pouvant atteindre 80 voire 100 ans. Il est donc nécessaire, dans ce cadre, de pouvoir évaluer la durée de vie des réseaux et prévoir l’évolution de leur état tant du point de vue structurel qu’opérationnel ou en terme d’impact. La gestion patrimoniale et le management intégré permettent de bâtir des stratégies d’entretien, de réhabilitation et de renouvellement des réseaux.

Période de
construction
Période de
renouvellement
Linéaire de
canalisation
en km
Coût en milliards d’euros -
Scénario pessimiste
Coût en milliards d’euros -
Scénario optimiste
Jusqu’en 1961 avant 2021 118600 36,17 30,6
De 1962 à 1967 De 2022 à 2027 39900 12,17 10,29
De 1968 à 1974 De 2028 à 2034 37800 11,53 9,75
De 1975 à 1981 De 2035 à 2041 21800 6,65 5,62
De 1982 à 1989 De 2042 à 2049 20800 6,34 5,37
De 1990 à 1998 De 2050 à 2058 11100 3,39 2,86

Coûts estimés de renouvellement des canalisations d’eaux usées en 1999 – Source OIE